Land Rover Discovery TDV6 S Dans la gamme Land Rover, le Discovery se situe quelque part entre le très luxueux Range Rover et le très rustique Defender. Ses 4,84 de long lui permettent d’accueillir 7 personnes en option. Le Discovery a été remanié l’année dernière pour devenir plus luxueux, et il a hérité récemment d’un nouveau V6 diesel de 211 ch. Nous l’essayons ici en finition S d’entrée de gamme. Le restylage de l’année dernière a aussi porté sur l’habitacle. Il est désormais très bien présenté avec sur notre voiture une planche de bord tendue de cuir. Le siège conducteur, près de la porte, permet au conducteur de mieux se pencher par la fenêtre lors des passages difficiles en tout-terrain. La molette du “Terrain Response” est idéalement située au centre de la console. Excellent en franchissement, le Discovery offre d’office au conducteur une gamme courte et la possibilité de bloquer le différentiel central, le différentiel arrière en option. Le V6 diesel de 211 ch, très généreux en couple, peine malgré tout à emmener les plus de 2.5 tonnes de l’engin. Depuis son restylage, le comportement s’est amélioré sur la route avec moins de roulis. Dans ce véhicule assez haut, l’un des avantages vient de la garde au toit assez importante qui permet aux plus grands d’être à l’aise. Les passagers sont assis plutôt droit et profitent d’une place aux jambes suffisante. Sur cette version 7 places, les sièges du deuxième rang sont indépendants et peuvent être rabattus