Mini, Coupé, Cooper S, La famille Mini s’agrandit : voici la Mini Coupé. Il s’agit de la 5e carrosserie de Mini, facilement reconnaissable à son toit arrondi et surbaissé. Le pare-brise est plus incliné et cette Mini Coupé mesure 23 mm de moins en hauteur que la Mini normale. La Mini Coupé fait l’impasse sur les versions One et démarre à partir des Cooper. Nous avons ici une Cooper S forte de 184 ch. Pour s’installer, le conducteur doit se baisser un peu plus que dans une Mini normale, mais ensuite, il retrouve une position de conduite identique. La planche de bord est également identique et on retrouve le grand compteur central rond ainsi que la rangée d’interrupteurs chromés typique. En haut du pavillon se trouve un nouvel interrupteur : celui de l’aileron arrière, spécifique au Coupé. Mini a voulu ce Coupé plus sportif que les versions normale. La répartition des masses est différente, la caisse plus rigide et le tarage des suspensions plus ferme. Du coup, on a encore plus l’impression de conduire un kart, avec très peu de roulis mais un niveau de confort symbolique. Les 184 ch de notre Cooper S donnent des performances et un agrément de conduite remarquables. A l’arrière, et bien il n’y a pas de place arrière. Ce Coupé devient d’ailleurs la première Mini deux places. Derrière les sièges avant, qui restent malgré tout rabattables, on trouve par terre un renfort de caisse transversal et une trappe d’accès au coffre. Cet espace peut servir de rangements, en plus des