Peugeot, 308, GTI, Les dernières Peugeot à porter le logo GTI, c’étaient les 205 et 309, à la fin des années 80, début 90. Le retour de ce badge sur une 308 est donc un petit événement qui ravira les nostalgiques. Extérieurement, cette 308 GTI, forte de 200 ch, se distingue par son becquet arrière, ses jantes de 18 pouces et la double sortie de pot à l’arrière, en plus de tous les badges GTI. A l’intérieur, la conducteur a droit a des sièges sports au maintien latéral plus marqué que les sièges des 308 normales. La sellerie spécifique à surpiqûres rouges indique que vous êtes dans une GTI aux côtés du badge sur le volant ou des fonds de compteurs blancs. La qualité de présentation est comme sur toutes les 308 d’un très bon niveau, et l’équipement complet. Le label GTI signifie d’abord des performances : la voiture passe de 0 à 100 en moins de 8 secondes et atteint les 240 km/h. C’est bien, mais moins qu’une Golf GTI forte de 210 ch. Qu’importe : les relances sont franches grâce au moteur turbo, le comportement est impérial, un poil plus ferme que la 308 normale. Autre atout et non des moindres pour une sportive : un excellent freinage. A l’arrière, les passagers bénéficient d’une banquette légèrement creusée aux places latérales qui offre un semblant de maintien. Pour la place centrale en revanche, pas de maintien et un confort d’assise moyen. L’espace est suffisant pour accueillir deux adultes à l’arrière. Ils pourront vider leurs poches dans des bacs de portières ou des