Bonjour, au menu une flopée de concepts japonais, une Seat Altea XL électrique et les retrouvailles de Mika Hakkinen et David Coulthard. Le Salon de Tokyo ouvrira ses portes à la presse le 30 novembre et, pour leur salon, les constructeurs japonais sont déjà sur le pied de guerre. Suzuki a ainsi dévoilé trois concepts, tête de gondole à Tokyo. On commence avec l’étude de style Regina. Si l’allure générale du prototype rappelle sous certains angles une Citroën DS21 Pallas, la Regina sert de base pour une future citadine compacte. Sa double ligne de flanc lui confère un style original, en particulier au niveau du bas de caisse. Suzuki a voulu un modèle économe, il donc travaillé l’aérodynamisme mais aussi le poids (730kg) et la taille (3 mètres 55 de long) qui jouent en faveur de la Regina. Le Japonais n’a pas donné de précision sur la motorisation: seul détail connu, la Regina n’émettra que 70g de CO2 par km. La Swift EV Hybrid est elle encore plus sobre. Cette version électrique de la Swift peut parcourir 50 km environ en mode tout électrique. Et pour ne pas être obligé de recharger immédiatement, Suzuki a fait le choix d’un prolongateur d’autonomie. Ce petit moteur thermique permet à la Swift de rallonger la distance, une fois les batteries lithium-ion déchargées. Suzuki a aussi fait ce choix pour une question d’habitabilité: avec le moteur thermique, une petite batterie suffit et le constructeur économise de la place. Enfin avec le Q, Suzuki nous emmène dans une autre