Bonjour, vent de nouveautés sur les Toyota Land Cruiser SW et Nissan Pathfinder, la LFA Roadster prend l’air et la SL dans un film, c’est le menu du jour. — Du nouveau sur le Land Cruiser Station Wagon. Toyota offre à son immense baroudeur quelques légères retouches de style. A l’extérieur cela se caractérise par l’arrivée de diodes dans les blocs optiques et de nouveaux antibrouillard. A bord, Toyota propose de nouvelles ambiances pour rendre l’atmosphère plus cossue. Sous le capot, si le V8 turbo-diesel est toujours en place, il a reçu quelques améliorations. Sa puissance baisse de 286 à 272 ch, en contrepartie le couple de 650 Nm est accessible plus tôt : 1600 tr contre 3600 auparavant. Côté équipements, Toyota a enrichit le niveau d’entrée de gamme. Ce qui fait grimper la note de 1600 €. Elle passe à 71 900 €. Le haut de gamme Lounge et ses 7 places est lui 2600 € plus coûteux. Ticket d’entrée 74 300 € avec d’office, désormais, les sièges ventilés ou encore le nouveau système de navigation tactile associé à une sono JBL. Disponibilité du modèle dès à présent en concessions. — Au salon de Détroit… un tout-terrain encore. Voici le Pathfinder “concept” de Nissan. Un modèle qui n’a pas grand-chose du prototype tant il semble abouti. Cette 4e génération du 4×4, lancé en 1986, adopte des lignes plus douces et arrondies. Il se distingue par ailleurs de son prédécesseur en adoptant une structure monocoque. A bord, toujours 7 places de série, de quoi satisfaire les