Réagir à une attaque à la bombe nucléaire

L’attaque de la Russie contre l’Ukraine et la menace de l’utilisation de la bombe nucléaire comme moyen de conquête a de quoi inquiéter. Comment réagir face à une attaque nucléaire : nos bons réflexes (en priant pour que cela n’arrive pas…).

1Se mettre à l’abri dans une cave ou un abri anti atomique

L’abri anti atomique ou encore le bunker étaient à la mode dans les années 50 / 60 où l’hypothèse d’une attaque nucléaire de la part des soviétiques était forte. Depuis, les années 2000, la menace nucléaire était en baisse. Avec l’invasion criminelle de l’Ukraine, la menace d’un conflit ou d’une explosion de type bombe sale (ou d’un missile sur une centrale nucléaire) devient d’actualité.

En cas d’attaque, il faut trouver une cave, une station de métro, un bunker…

2S’équipe de comprimés d’iode stable

Ces comprimé d’iode sont à prendre (lire la posologie avant !) en cas d’attaque pour limiter, voire annuler les effet de la radioactivité. Les habitants proches des centrales nucléaires française disposent déjà de comprimés.

Vous pouvez vous en procurer en ligne…

3Se former en amont pour comprendre le risque d’une attaque nucléaire en France

Voici une sélection de vidéos pour se former pour bien réagir face à une attaque nucléaire en France.

4Vivre loin des grandes villes… direction la Creuse !

Oui, ce sont les grandes villes et les bases militaires qui seront visées en cas d’attaque militaires nucléaire. Donc, direction une charmante région où l’immobilier est encore accessible… et loin de Paris ! Bref, la Creuse.