Audi, A4, 2.0 TDI 136, Ambiente L’actuelle génération d’Audi A4 date de 2008. Il est donc temps pour elle de recevoir un restylage, que voici. Discret, il porte essentiellement sur la face avant avec une nouvelle forme de la calandre, légèrement biseautée, de nouveaux feux et des antibrouillard désormais rectangulaires. A l’arrière, les feux sont légèrement différents, et le bouclier a été retouché. A l’intérieur, le conducteur retrouve un habitacle quasiment inchangé, toujours aussi flatteur en qualité perçue. Le MMI a perdu quelques touches au passage et mais devient plus facile à utiliser. Aux côtés de nouveaux placages disponibles, l’A4 hérite des fonctionnalités des A6 et A8 avec par exemple la possibilité de transformer votre voiture en hotspot wifi. Pour la partie mécanique, on trouve quelques nouveaux moteurs, et ceux existant précédemment voient leurs consommations réduites. C’est le cas de notre 2.0 TDI de 136 ch qui passe de 119 à 112 g/km de CO2. Au volant, cette motorisation s’avère agréable et largement suffisante. La partie châssis, inchangée, propose un bon compromis entre confort et dynamisme. A l’arrière, cette A4 accueille correctement ses passagers pour la catégorie grâce à des cotes dans la moyenne. Mais la place centrale est peu agréable à cause d’une assise et d’un dossier inconfortables. Le tunnel de servitude est également trop proéminent et plutôt gênant. Les passagers disposent en guise de rangements de deux aumônières et bacs de portière. Le