Mazda2 1.6 MZ-CD 95 Elégance La Mazda2 est apparue en 2007 en France, et a eu droit à un restylage l’année dernière. Il s’agit de la citadine de Mazda, concurrente des Clio, 207, ou de la Ford Fiesta avec laquelle elle partage sa plate-forme. La Mazda existe en 3 ou 5 portes, mais la version diesel n’a droit qu’aux 5 portes. C’est celle que nous essayons, en finition intermédiaire Elégance. A l’intérieur, le conducteur peut régler son siège en hauteur mais pas le volant en profondeur. Les plastiques sont tous durs, mais leur aspect n’est pas dévalorisant et l’assemblage correct. Du coup la qualité perçue est honnête et a en tous cas progressé par rapport à la génération précédente. A noter le levier de vitesses légèrement surélevé, agréable en ergonomie. L’un des points forts de cette Mazda2 vient de son comportement routier, très réussi. La voiture se montre à la fois dynamique, presque agile dans les enchaînements grâce à un poids contenu, tout en préservant un bon niveau de confort. Le 1.6 l diesel est au diapason, à la fois souple et volontaire dans les tours, avec pour seul point faible le niveau sonore, particulièrement à froid. On continue dans les bons points à l’arrière avec un bon rapport encombrement/habitabilité. Certes, ce n’est pas un loft mais pour une citadine de moins de 4 mètres, c’est bien. Sauf en largeur ou 3 adultes se trouveront trop serrés. Les passagers arrière n’ont droit à aucun rangement et devront manipuler leurs vitres à la manivelle, à l